Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ESPE de Grenoble en grève ! Appel à la nationalisation du mouvement !

Appel de Grenoble à la nationalisation du mouvement des enseignants stagiaires et étudiants des ESPE !

Nous, fonctionnaires-stagiaires et étudiant.e.s de l'ESPE de Grenoble, réunis en Assemblée Générale, appelons l'ensemble de nos collègues des différentes ESPE au niveau national à se joindre à notre mouvement de lutte pour exiger une revue immédiate de nos conditions de travail et de formation, et faire valoir nos intérêts collectifs et ceux de nos élèves.

Voilà plusieurs mois que nous interpellons notre organisme de formation (l'ESPE, composante de l'Université) et notre employeur (le Rectorat, par délégation du Ministère) face à l'impuissance et la colère causées par le cumul d'injonctions formatives incohérentes d'une part (contenus, évaluations, validations, parcours adaptés, contrôles d'assiduité, etc.) et de conditions de travail insupportables d'autre part (surcharges de travail, trajets, répercussions sur notre moral et notre santé, écrasement de nos vies sociales et familiales, répercussions sur la qualité de nos cours en établissement, etc.), et ce dans un cadre global de mépris, d'infantilisation et d’obstructions bureaucratiques.

Face aux fins de non-recevoir de la part de nos interlocuteurs.trices, l'Assemblée Générale des fonctionnaires-stagiaires et étudiant.e.s de l'ESPE de Grenoble a décidé dans un premier temps le lancement d'un mouvement de grève au sein de l'ESPE à partir du mardi 28 mars.
Cette grève, massivement suivie, est un moyen de pression considérable auprès de nos interlocuteurs.trices afin que soient prises en compte nos revendications. Mais seul un mouvement national sera à même de provoquer des avancées générales sur les points que nous soulevons, en interpellant directement le Ministère.

Suite à notre journée d'action devant le Rectorat de Grenoble le mercredi 29 mars, une délégation a été reçue et a pu exposer plus précisément les nombreux problèmes et revendications. La communication qui s'en est suivie dans les médias et les réseaux sociaux nous a permis de mesurer que nos considérations sur nos conditions de travail et de formation étaient globalement partagées à l'échelle nationale.
C'est pourquoi nous appelons solennellement l'ensemble des fonctionnaires-stagiaires et étudiant.e.s des différentes ESPE de France à nous rejoindre, en appelant dès à présent à la tenue d'Assemblées Générales, avec pour objectif de rejoindre le mouvement initié à Grenoble, et donc amplifier le rapport de force en notre faveur.
Si des questions se posent quant à cette mise en œuvre, nous vous invitons à nous contacter et/ou à rentrer en relation avec vos organisations syndicales.

Nous estimons essentiel d'insister sur l'importance et l'urgence de la nationalisation de ce mouvement qui, selon les ESPE, pourra prendre des formes différentes, quoique la grève (droit constitutionnel) soit à notre sens la base d'action incontournable de réussite de ce type de mouvements. Mais il revient à chaque Assemblée Générale académique d'en décider de manière souveraine, et de rentrer en relation avec les autres AG afin de coordonner nos actions et revendications. Quoiqu'il en soit, l'effet « boule-de-neige » jouera pleinement en notre faveur, d'autant plus dans le cadre d'exposition médiatique dûe aux campagnes électorales en cours.
Nos revendications portent ainsi à la fois sur nos conditions de formation ET de travail. Il n'est pas concevable ni acceptable que ce « bizutage » insupportable se poursuive, d'autant que bon nombre de nos revendications étaient déjà portées par nos prédécesseurs depuis plusieurs années. Le taux de démissionnaires dès l'entrée dans le métier explose et prouve l’urgence de prendre en compte notre souffrance en vue de faire évoluer au plus vite la formation et l'entrée dans le métier des personnels de l’Éducation Nationale. Or, pour l'heure, le « plus beau métier du monde » a du plomb dans l'aile....

Nous ne sommes pas tenus de courber l'échine et d'espérer « tenir » jusqu'à la fin de l'année en acceptant l’inacceptable. Il ne tient qu'à nous de nous organiser et de créer ensemble le cadre de lutte propice à obtenir satisfaction. Mais pour ce faire, il est indispensable qu'un maximum d'ESPE se joignent à ce mouvement, afin de signifier à notre employeur et à l'ensemble de la population que les conditions d'entrées dans ce métier sont insupportables et contre-productives, et que nous exigeons par conséquent des évolutions concrètes, pour le présent et l'avenir.


Parce que seule la lutte paye, et que l'union fait la force, rejoignez-nous, organisons-nous !


L'A.G. des fonctionnaires-stagiaires et étudiant.e.s de l'ESPE de Grenoble.

Pour les contacter :

Mail : desespesrances@gmail.com
Facebook « Des Espes Rances »

https://www.facebook.com/profile.php?id=100016004406836&fref=ts

ESPE de Grenoble en grève ! Appel à la nationalisation du mouvement !
Tag(s) : #Mobilisations, #Stagiaires

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :