Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Courrier Octobre-Novembre : journal de la C.G.T Educ'action Versailles.

De la coupe aux lèvres...

Les périodes présidentielles sont traditionnellement celles des promesses. Celles du candidat précédent sont restées lettres mortes quand il s’est agi d’être en action. D’ennemi de la finance, Hollande est vite redevenu l’ami du patronat auquel il a multiplié les cadeaux sans aucune contrepartie (pacte de responsabilité, loi travail…).
Aujourd’hui, la myriade de candidats à la primaire de droite a beau jeu d’avancer des propositions toujours plus libérales, Valls et Hollande ayant bien balisé le terrain ! C’est à celui qui supprimera le plus de postes de fonctionnaires, et ce par centaines de milliers ! Cela laisse croire que ces emplois-là seraient occupés par des gens inutiles, qui n’amèneraient rien au fonctionnement du pays ! C’est bien évidemment tout l’inverse, ce sont eux qui font fonctionner les services publics, eux qui sont là pour garantir un peu d’égalité sur le territoire et entre les habitant-e-s. Les supprimer c’est privatiser, individualiser, casser encore le collectif qui existe dans le pays. C’est favoriser une minorité contre les intérêts de la majorité. C’est donc profondément anti-démocratique.

C’est ainsi qu’on peut comprendre les attaques contre le statut des PLP dans le dernier rapport de l’inspection générale sur l’apprentissage. Il s’agit clairement de transformer les lycées pros en centre d’apprentissage et pour cela le statut de fonctionnaire d’Etat gêne, il faut donc le supprimer. Peu importe que l’apprentissage soit loin de fonctionner en termes d’insertion, au lieu d’aider un outil qui existe et qui connait des réussites, un outil pour tous, il s’agit une fois encore de libéraliser, d’introduire le marché et la concurrence dans l’école. L’éducation est considérée comme une marchandise.
La CGT Educ’action Versailles ne laissera pas faire et lance une campagne de défense de l’enseignement pro. Elle s’exprimera fortement contre les classes à publics mixtes lors de la préparation de la carte des formations. Le droit à un enseignement professionnel considéré comme partie intégrante de l’Education nationale et hors des griffes des patrons a été acquis après 1945, après les luttes de la Résistance. Il n’a pas été donné ni par la grâce divine ni par un chouette gars du sommet. C’est par la lutte qu’il a été conquis.

Les personnels en grève à deux reprises depuis la rentrée dans les lycées de l’éducation prioritaire (ou qui devraient en relever) l’ont bien compris. Les deux journées de mobilisation ont été marquées par une extension nette de la lutte et de la mobilisation. Le ministère a reculé (très peu) sur l’indemnité ZEP (légèrement prolongée) ainsi que sur les bonifications pour les mutations (deux ans de plus). Mais tout cela est provisoire ! Sans compter que les personnels nommés depuis septembre 2015 ne pourront en bénéficier ! Les personnels soutenus par la CGT Educ’action Versailles et une intersyndicale académique (FSU FO et Sud) revendiquent qu’une vraie carte soit publiée avec un statut pour les lycées en éducation prioritaire qui garantisse des moyens pérennes et des effectifs réduits. Voilà ce que devrait revendiquer le ministère plutôt que de gloser sur les créations de postes dont on voit jour après jour qu’elles ne sont pas au niveau, ce qui se traduit par des classes surchargées en lycée général comme technologique ou professionnel tertiaire par exemple. Des postes sont vacants du fait d’un recrutement qui peine. Comment rendre attractif un métier avec salaires trop bas et augmenté à la petite cuillère tous les dix ans !? Et que dire des conditions de travail !?

Samuel Serre bureau académique CGT Educ’action Versailles

Sommaire :

1- Edito.
2- La lutte au sein de l'éducation prioritaire s'amplifie !
3- Echos du comité technique académique / DGFL : il va falloir se serrer la ceinture.
4- PPCR : Où en est-on dans la négociation ?
5-6- Dossier Promotion d'échelons.
7- Les sales Profs.
8- La région renie-t-elle le droit à l'éducation ? / Coordonnées.

TELECHARGEZ LE JOURNAL DE LA CGT Educ'action VERSAILLES EN CLIQUANT ICI !

Tag(s) : #CGT Versailles

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :