Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une colère sourde qui ne demande qu’à s’émanciper !

Comme dans nombre d’établissements du territoire, la rentrée scolaire dans les Yvelines a été marquée par une vague de protestations qui demeure encore sourde et contenue.

Cette dernière rentrée du quinquennat accentue un peu plus le fossé entre la vision managériale du ministère et de ses énarques et celle des personnels de l’Education mobilisés chaque jour pour la réussite de nos élèves.

Réforme du collège, fin actée de l’éducation prioritaire, déstructuration des filières professionnelles au profit de l’apprentissage, vaste recours aux contractuels dans le 1er degré, perte de l’attractivité du métier chez les jeunes étudiants, nouvelles consignes de sécurité altérant le fonctionnement des vies scolaires et créant un climat de suspicion permanente… c’est le socle de notre métier qui se fissure de tout côté, laissant s’infiltrer la doxa libérale et sécuritaire.

Nos établissements ne sont pas des ilots protégés, vivant en vase clos. Les attaques perpétrées contre notre pratique de l’éducation rejoignent les attaques contre le monde du travail. Une défense corporatiste de notre pratique éducative est vouée à l’échec face au rouleau compresseur qui détruit le modèle social français et les services publics.

Notre lutte doit être unitaire car la logique que nous combattons est unie autour de ses objectifs réactionnaires. Canalisons cette colère sourde qui traverse notre territoire, et par delà l’ensemble du pays, en nous unissant dans la rue dès le 15 septembre. Les personnels éducatifs des Yvelines doivent prendre toute leur place dans cette lutte des classes.

Sortons enfin de la colère, entrons dans l’action !

 

Tag(s) : #Mobilisations

Partager cet article

Repost 0